Actualités

12 nov.

Lettre ouverte à François Hollande contre le déremboursement

Asso - AFLAR

Monsieur le Président de la République,nous comptons sur vous pour apporter une réponse à plus de 10 millions de patients atteints d’arthrose s’inquiétant de leur prise en charge et afin d’empêcher le déremboursement des traitements de l’arthrose.

A deux reprises depuis plus d’un an, nous avons écrit à Madame la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Madame Marisol Touraine pour l’alerter sur un problème de santé publique qui nous semble primordial, le déremboursement imminent de nombreux traitements dédiés aux patients souffrant d’arthrose. A ce jour, nous n’avons jamais eu la moindre réponse. Nous avons donc pris la liberté de vous saisir du dossier par un courrier en date du 1er juillet 2013. Le 17 juillet 2013, votre chef de cabinet s’est engagé à ce que Madame la Ministre nous tienne directement informés des suites de ce dossier. Nous n’avons eu, de nouveau, aucune réponse.

L’AFLAR est une association reconnue d’utilité publique depuis 1937, œuvrant en santé publique. Elle représente l’ensemble des patients atteints d’affections ostéo-articulaires : elle reste notamment la seule association représentant les patients atteints d’arthrose. L’arthrose est une maladie très fréquente qui touche plus de 10 millions de français (17% de la population(1)). Elle se manifeste par une gêne fonctionnelle et des douleurs très handicapantes. L’arthrose est la seconde cause d’invalidité dans notre pays(2).

Dans cette indication, les médicaments appartenant à la classe des anti-arthrosiques symptomatiques d’action lente (AASAL), sont les seuls traitements ayant reçu une autorisation de mise sur le marché pour le traitement prolongé et symptomatique de l’arthrose. Ces médicaments ont, certes, un service médical rendu insuffisant mais leur déremboursement sans aucune autre alternative médicamenteuse pour le traitement de fond, entraînera un report massif vers la prescription prolongée de médicaments de substitutions que sont, par exemple, les anti-inflammatoires non-stéroïdiens. Ces traitements ont des effets indésirables beaucoup plus importants (toxicité gastrique, rénale, hépatique et cardio-vasculaire). Le risque d’induire un problème aigu de
pharmaco-vigilance avec l’expression de plusieurs milliers de cas graves et de décès est loin d’être négligeable, la France compte près d’un million de consommateurs d’anti-arthrosiques. Le déremboursement des AASAL, devant économiser 26 millions d’euros(3), va au contraire générer un coût supplémentaire pour l’Assurance Maladie.

Un autre traitement risque également de ne plus être pris en charge : la viscosupplémentation par acide hyaluronique qui, à ce jour, est remboursé à raison d’un traitement par an et par genou. Là aussi, un déremboursement global aurait pour conséquence d’augmenter le recours à des traitements nettement plus iatrogéniques, comme les opioïdes ou les AINS, et de conduire également à une augmentation du nombre de prothèses posées. On estime que la viscosupplémentation permet d’épargner 19 000 prothèses de genou sur 2,7 ans(4) (coût total d’une prothèse estimée à plus de 11 900 euros(5). Là encore, l’économie réalisée grâce aux déremboursements, ne compensera pas le surcoût occasionné par la chirurgie.

Monsieur le Président de la République, comment devons-nous interpréter le silence de Madame la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé ? Les questions de santé publique que nous soulevons sont-elles à ce point négligeables, ou la représentativité de notre association serait-elle en cause ? Que devons-nous répondre à ces 10 millions de Français qui attendent avec anxiété une réponse ?

Nous vous informons qu’une pétition nationale vient d’être lancée sur le site www.stop-arthrose.org/petition et enregistre déjà des milliers de signatures en quelques jours. Autant de patients, qui s’engagent à nos côtés et attendent une réponse favorable au maintien de leur prise en charge.

Dites NON à une médecine à deux vitesses et signer notre pétition contre le remboursement ! SIGNEZ EN LIGNE ICI :
Signer la pétition : Contre le projet de déremboursement des traitements de l'arthrose

(1)- Claude Le Pen Revue du Rhumatisme 72 (2005) 1326–1330
(2)- Fautrel et col. joint bone spine 2005 May ; 72(3) : 235-40
(3)- LOI n° 2012-1404 du 17 décembre 2012 de financement de la sécurité sociale pour 2013
(4)- Mar & al. Rev Esp Cir Ortop Traumatol 2013 ; 57:6-14.
(5)- Bertin & col. Communication orale SFR 2012

Lettre paru ce jour dans : Le Figaro, Direct Matin, Les echos, Le monde, Libération et Le Parisien


Message validé par Asso - AFLAR - Le 12 novembre 2013

Vos commentaires

  • Le 12 novembre 2013 à 12:39, par Mme DELMAS Marie José En réponse à : Lettre ouverte à François Hollande contre le déremboursement

    Je signe cette pétition

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2013 à 16:45, par Mme ERTLE En réponse à : Lettre ouverte à François Hollande contre le déremboursement

    Je signe cette pétition souffrant d’arthrose, est-il normal de faire payer ces soins et de laisser souffrir les gens. Est ce vraiment à ce niveau que la Sécurité dite Sociale doit faire des économies. Il est probable que les "inventeurs" de cette idée ne souffrent pas eux-mêle de ce handicap ;

    Répondre à ce message

  • Le 12 août 2014 à 10:03, par legrand jd En réponse à : Lettre ouverte à François Hollande contre le déremboursement

    debuis pres de 40 ans je souffre d arthrose /colonne vertebrale et les epaules les pouces et les doigts qui se de déforment et maintenant l ostheoporose est venue complete les soucis je ne souhaite a personne les douleurs que j ai le pire ce sont les nuits ou la douleur est telle que l on n arrive pas a dormir depuis l age de 17 ans jai travaille etcotise a lasecu et a a lamutuelle j ai eleve 3 enfants tout en travaillant j ai maintenant 71 ans et maintenant mon seul droit sera de souffrir et de payer

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2014 à 20:10, par rudeau robert En réponse à : Lettre ouverte à François Hollande contre le déremboursement

    bonjour
    ma femme est tapissière sur siège de bureau cela fait38 ans dans une usine elle a de la Rize arthrose les deux pouces elle ne peu plus se servir de la pince (pouce index)cette maladie n’est pas prise en compte comme maladie professionnel quel honte

    il faudrait une BRIGITTE BARDOT pour les humains

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2014 à 15:43, par SYLVIE En réponse à : Lettre ouverte à François Hollande contre le déremboursement

    je soufre d’arthrose moi aussi les personnes qui ponde ces lois bien assis dans leur fauteuil se moque que nous" petite gent" ne pouvons pas nous faire soigner eu il on l’argent donc sa ne les concerne pas.Il oublis que leur salaire c’est les "petite gent"qui leur paye avec tous se qui nous prenne.

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2014 à 16:34, par Gonce françoise En réponse à : Lettre ouverte à François Hollande contre le déremboursement

    Je souffre de l’arthrose depuie 20 ans, j’ai une prothèse de la hanche gauche et je sais que bientôt, je vais devoir avoir des prothèses aux deux genoux.Ma colonne vertébrale est remplie d’arthrose du haut en bas. Il y a des jours, je souffre terriblement et même les cachets que je prends ne me font plus d’effet. Donc , je ne suis pas d’accord que les médicaments contre l’arthrose ne sont plus remboursés. Comment va t’on se soigner nous les retraités avec nos petites retraites.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2014 à 11:35, par MARYSE En réponse à : Lettre ouverte à François Hollande contre le déremboursement

    MOI AUSSI JE SIGNE .... BIENTOT NOUS SERONS PLUS MAL TRAITES QUE DES ANIMAUX QU’EST CE QUE C’EST QUE CE GOUVERNEMENT ,

    BON COURAGE A TOUS CEUX QUI SOUFFRENT !

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 19:07, par lauriane En réponse à : Lettre ouverte à François Hollande contre le déremboursement

    Je signe cette pétition en étant concerné. Arthrose dans la colone vertablable a peine 32 ans et aux 2 hanches sans traitement comment voulez vous nous traiter. Le remboursement est primordial.a 100 l injection acide hyaluronique non merci. Puis tt les traitements annexe comme la glucosamine et chondro... prendre sans cesse des ains n es pas 1 solution. Signon cette pétition.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 16:29, par Isabelle R. En réponse à : Lettre ouverte à François Hollande contre le déremboursement

    Grâce aux injections intra articulaires d’ acide hyaluronique, j’ai nettement réduit les RV médicaux, soins kinés et médicaments anti douleur.
    Alors où sont les vraies économies si ces injections venaient à être déremboursées ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2013 à 13:46, par BONNET lise En réponse à : Lettre ouverte à François Hollande contre le déremboursement

    je souffre énormément de mon corps en entier et je ne peut plus dormir la nuit , malgré les médicaments alors qu’on veux nous supprimer les remboursements , je trouve cela scandaleux , quand on voit ce que le gouvernement dépense et nous prend sur nos retraites , un jour viendra ou l’on aura plus droit à rien, je souhaite que ce président souffre très rapidement jour et nuit sa le fera peut être réfléchir , mais ça c’est une autre histoire

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Règles applicables à ce micro-forum :
Modéré a posteriori, Il sera lu aléatoirement par les modérateurs tous les 2 jours au minimum. Toute utilisation de ce forum devra être faite avec respect et honnêteté que ce soit de la part des utilisateurs ou des modérateurs. Les modérateurs (et eux seuls) auront tout pouvoir (à discrétion) pour modérer ou effacer un message qu'ils jugeront inapproprié. Les participants à ce forum ne doivent pas être considérés comme des professionnels de santé. Réglementairement, aucun utilisateur ne pourra modifier son ou ses messages, s'il souhaite les faire supprimer, il devra s'adresser au modérateur par l'intermédiaire de ce formulaire. Vous vous engagez à ne diffuser que des informations qui sont vraies et correctes au vu de vos connaissances. De plus, vous n’êtes pas autorisé à publier de la publicité, de quelque nature qu'elle soit, sur ce site.

Derniers commentaires


Derniers billets