Actualités

6 janv.

Une nouvelle molécule prometteuse !

Asso - AFLAR, Marie - Rédactrice RechercheActualités thérapeutiques

Guérir les dommages de l’arthrose sur le cartilage est une réalité qui semble se rapprocher. Plusieurs travaux de recherche testent de nouvelles molécules agissant directement sur la formation du cartilage. La dernière en date s’intéresse à la molécule TD-198946.

Le cartilage est une sorte de matrice visqueuse recouvrant les extrémités des os au niveau des articulations. Il est composé de cellules appelées chondrocytes qui produisent la matrice cartilagineuse et qui participent également à sa dégradation. Normalement ces deux mécanismes s’équilibrent pour assurer le renouvellement du cartilage tout au long de la vie. L’arthrose est notamment dût à un déséquilibre entre ces deux phénomènes amenant la dégradation à pendre le pas sur la formation.

Les mécanismes sous-jacent à cet équilibre commencent à être bien connus et notamment les molécules responsables de ces processus. Les chercheurs s’y intéressent d’ailleurs beaucoup. Réussir à inverser la balance dans une situation d’arthrose pourrait permettre d’interrompre la progression de la maladie et de réparer les tissus endommagés.

Source :
Fumiko Yano et coll. : A novel disease-modifying osteoarthritis drug candidate targeting Runx1. Ann Rheum dis, 2012

Une étude japonaise publiée en octobre 2012 confirme le potentiel de l’une de ces molécule appelée TD-198946. Les chercheurs ont injecté cette molécule dans des articulations de souris ayant ou non subi une section de leur ligament. Ils observent que cette molécule prévient et répare la dégénérescence du cartilage lié à l’intervention chirurgicale.

Ces résultats suggèrent que le TD-198946 est un bon candidat pour le traitement de la maladie arthrosique. Compte tenu de ses actions uniques, il pourrait être utilisé seul ou en synergie avec d’autres agents. Grâce à ce type d’étude, traiter l’arthrose et non plus simplement ralentir sa progression pourrait bientôt devenir possible.


Message validé par Asso - AFLAR, Marie - Rédactrice - Le 6 janvier 2013

Vos commentaires

  • Le 19 janvier 2013 à 18:53, par nadou En réponse à : Une nouvelle molécule prometteuse !

    Quand pourrons nous bénéficier de cette molécule et quels sont les effets secondaires
    ce médicament est il admnistré par voie orale ou bien par infiltration intra articulaire notamment en cas de gonarthrose
    merci

    • Le 21 janvier 2013 à 18:22, par Asso - AFLAR En réponse à : Une nouvelle molécule prometteuse !

      Bonjour, Il faudra certainement des années avant que nous puissions essayer cette molécule chez l’homme. En effet, il faudra tester le TD-198946 sur des articulation plus grosses que celle de la sourie, comme le cheval par exemple, avant de l’implanter au cours d’un protocole d’essai chez l’homme. Il s’agit à priori d’une injection intra-articulaire.

    • Le 2 mars 2016 à 13:07, par Jos En réponse à : Une nouvelle molécule prometteuse !

      Ou en est-on des cellules souches} si pas possible actuellement d’utiliser cette molécule dont vous parlez.

      Quels sont les hopitaux, cliniques pour injecter les cellules souches. Je suis atteinte aux genoux,(cartilages déjà usés), hanche et main,(ça commence). Est ce fiable, et quels résultats en attendre.
      Prête à partir au Pole Nord tellement c’est douloureux.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 18:46, par Parfait En réponse à : Une nouvelle molécule prometteuse !

    • Tiges feuillées de Datura Innoxia
    Faire un macéré de 10g de tiges feuillées sèches dans 1 litre de liqueur. On administre le macéré par voie orale à raison de : Adulte : 1 cuillerée à café à 1 cuillerée à soupe dans ½ verre d’eau sucrée. Enfant : 12 gouttes dans un peu d’eau à boire.

    • Rafles d’Elaeis guineensis
    Découper en petits morceaux, mettre ensuite un os à l’intérieur du fruit de kigelia africana et faire une décoction de l’ensemble. A donner en bain aussi bien chez l’adulte que chez l’enfant pendant 1 mois.

    Email : artlouispapin@gmail.com

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 16:25, par Parfait En réponse à : Une nouvelle molécule prometteuse !

    • Racines de Cissus populmea
    Préparer un macéré des racines de la plante associées à celles de Hymenocardia acida en quantité égale. Renouveler tous les dix jours. Prendre en bain matin et soir pendant 3 mois pour les hommes et 4 mois pour les femmes.

    • Parties aériennes de Crotalaria retusa
    Faire la décoction ou la macération des parties aériennes de la plante. Prendre en bain 2 ou 3 fois par jour. Préparer un macéré alcoolique de 20g de parties aériennes dans 1 litre d’alcool fort. Faire à l’adulte 1 cuillerée à soupe 3 fois par jour et à l’enfant 1 cuillerée à café 2 fois par jour. Se laver avec le décocté 2 à 3 fois par jour ou avec le macéré aqueux.

    • Bulbes de DRACAENA FRAGANS
    Préparer une décoction des bulbes associées à 16 rouleaux de Imperata Cylindria à 2 rouleaux de Secamone afzelii et à 2 rouleaux d’Abrus precaterius.
    Boire un verre de bière 3 fois par jour et prendre un bain 3 fois par jour pendant 27 jours.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 16:23, par Parfait En réponse à : Une nouvelle molécule prometteuse !

    ARTHROSE & RHUMATISME
    • Tiges feuillées de Bridelia scleroneura
    On prépare une décoction de la tige feuillée. Boire et prendre un bain de ce décocté.

    • Racines de Calotropis Procera
    Pulvériser la racine ; la mélanger à un peu de fruit de capsicum frutescens. Délayer la poudre dans de l’eau et faire un bain corporel une fois par jour.

    • Ecorces de racines de Acacia sieberiana
    L’écorce de la racine est pilée avec l’os de cheval ; ajouter l’huile de palmiste pour obtenir une pommade. La racine est mise à macérer dans l’eau pendant 24 heures. Masser la région malade avec la pommade. Boire un verre à liqueur de macéré 3 fois par jour jusqu’à guérison.
    Pour la même affection, on peut préparer une décoction des feuilles de la plante qui sera utilisées per os à raison de deux verres à liqueur matin et soir pour l’adulte et trois cuillerées à café matin et soir pour l’enfant.

    • Plantes entières de Cassytha filiformis
    Utiliser la plante entière comme éponge. Y mettre du savon non local. Se laver avec l’ensemble.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2014 à 16:21, par Parfait En réponse à : Une nouvelle molécule prometteuse !

    ARTHRITES
    • Ecorce de racines de Ceratotheca sesamoides
    Piler les écorces de racines associées à une graine d’Aframomum melegueta et délayer dans un peu d’eau pour faire une pâte.
    Appliquer cette pâte sur les articulations douloureuses 2 fois par jour.
    • Parties aériennes de Smilax kraussiana
    Faire un décocté d’une botte de partie aériennes de la plante associées à une botte de Cassytha filiformis.
    Faire des massages articulaires avec le décoté.
    • Tiges feuillées de spondias mombin
    Faire un décocté aqueux de tiges feuilletées associées à un verre à bière d’huile de palme. Séparer les deux phases. Se laver avec le décocté aqueux en se servant des tiges feuillées comme éponge. Appliquer la phase huileuse en friction corporelles.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2013 à 21:36, par FLORENCE En réponse à : Une nouvelle molécule prometteuse !

    COUVERTE D’ARTHROSE j’aimerais faire partie de votre equipe pour m’aider à soulager mes problèmes .
    Arthrose aux 2 genoux aux 2 mains aux 2 pieds .
    Apart celà tout va bien.
    Mari handicapè.
    ME repondre svp merci.
    Bien cordialement.
    S.FLORENCE

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2013 à 14:12, par Catherine En réponse à : Une nouvelle molécule prometteuse !

    Bonjour,
    Vous pensez que cette molécule pourrait permettre de remplacer la totalité du cartilage usé d’un genou ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2013 à 10:24, par Berruet En réponse à : Une nouvelle molécule prometteuse !

    j’ai une prothèse au genoux droit depuis le 1er juillet 2008.J’ai besoin d’une prothèse pour le genoux gauche Irm effectuée ma mère est décédée embolie à la suite de cette opération mon oncle aussi et je n’arrive pas a prendre la décision pour la deuxième opération.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2013 à 01:43, par Dany En réponse à : Une nouvelle molécule prometteuse !

    bonjour,
    je souhaite être volontaire au recrutement de 2000 patients concernant vos travaux de recherche sur les nouvelles molécules agissant directement sur la formation du cartilage. j’ai de l’arthrose au genou gauche qui me fait énormément souffrir ainsi que la hanche gauche.
    j’ai entendu parler également de la cellule souche que l’on injecte en intra articulaire et qui reformerai le cartilage.
    merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2013 à 20:56, par krystek En réponse à : Une nouvelle molécule prometteuse !

    bonjour,
    j’ai vu votre article sur le magazine PLEINE VIE de mars je serait intéressée de partissiper pour votre recrutement de 2000 patients moi meme etant atteint d’artrose au niveau des hanches merci dans la tente d’une reponsse favorable

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Règles applicables à ce micro-forum :
Modéré a posteriori, Il sera lu aléatoirement par les modérateurs tous les 2 jours au minimum. Toute utilisation de ce forum devra être faite avec respect et honnêteté que ce soit de la part des utilisateurs ou des modérateurs. Les modérateurs (et eux seuls) auront tout pouvoir (à discrétion) pour modérer ou effacer un message qu'ils jugeront inapproprié. Les participants à ce forum ne doivent pas être considérés comme des professionnels de santé. Réglementairement, aucun utilisateur ne pourra modifier son ou ses messages, s'il souhaite les faire supprimer, il devra s'adresser au modérateur par l'intermédiaire de ce formulaire. Vous vous engagez à ne diffuser que des informations qui sont vraies et correctes au vu de vos connaissances. De plus, vous n’êtes pas autorisé à publier de la publicité, de quelque nature qu'elle soit, sur ce site.

Derniers commentaires


Derniers billets