Douleur et Arthrose

Mise à jour le 7/12/2012 , par Marie - Rédactrice

imprimer l'article

Traitez votre douleur

A la différence d’une douleur aiguë, la douleur chronique persiste au-delà de trois mois. Elle peut être fluctuante et se manifester par pics ou devenir omniprésente selon la maladie. La douleur aigüe peut être rapidement soulagée par les médicaments alors que la douleur chronique nécessite une prise en charge plus globale.

JPEG - 86.9 ko

Les traitements médicamenteux ont fait beaucoup de progrès ces dernières décennies. Ils nécessitent un suivi régulier avec votre médecin traitant pour adapter les doses et les posologies aux phases de la maladie. Antalgiques, infiltrations, traitements au long court, ... Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article sur Les traitements médicaux.

La pratique régulière d’un sport doux ou simplement de quelques exercices simples appris avec un kinésithérapeutes font également partie intégrante du traitement de la douleur. Ils vous aideront également à Restez autonome !.

Il est essentiel de protéger et ménager ses articulations. Utiliser des aides techniques (cannes, semelles, ...), apprendre les bonnes postures, adapter son environnement de travail et son domicile, ... sont autant de mesures simples qu’il convient d’adopter dans sa vie quotidienne. Il est également important d’écouter son corps et de savoir se ménager dans les périodes de poussées de la maladie.

JPEG - 77.5 ko

Une bonne communication avec l’ensemble des personnels médicaux qui vous suivent est essentielle. C’est tous ensemble que vous devez adapter au mieux votre prise en charge de la douleur. Il est par exemple important de savoir évaluer et mesurer sa douleur pour donner des pistes aux professionnels qui vous aident.

S’engager dans une psychothérapie ! La douleur chronique a cette particularité d’être tellement entêtante qu’elle peut finir par contrôler votre vie. Les conséquences physiques de la maladie et de la douleur peuvent avoir des conséquences sur votre travail et sur votre entourage. C’est là que la psychothérapie peut intervenir. La thérapie peut vous aider à mieux gérer la douleur elle-même et à mieux appréhender ses conséquences.

Rencontrer, discuter, écouter, ... peut aussi aider à supporter la douleur. On parle beaucoup d’autogestion de la douleur et cela passe aussi par la rencontre avec les autres. Le fait de s’impliquer dans une association, de participer à des groupes de discussion, d’échanger des bonnes pratiques, ... peut vous aider et surtout aider les autres. La satisfaction qui en ressort est aussi un bon remède pour oublier un temps la douleur que l’on ressent !

Avec le soutien institutionnel de

Logo de la Chaine thermale du Soleil Logo de Pierre Fabre