Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • EULAR 2024 – 2029 European Manifesto : Promoting a European response to the (...)

7 avr.

EULAR 2024 – 2029 European Manifesto : Promoting a European response to the health and socio-economic challenges of Rheumatic and Musculoskeletal Diseases (RMDs).

Asso - AFLAR

EULAR 2024 – 2029 European Manifesto :
Promoting a European response to the health and socio-economic challenges of Rheumatic and Musculoskeletal Diseases (RMDs).

Une réponse européenne coordonnée est nécessaire de toute urgence pour protéger les citoyens européens, les systèmes de santé et de soins sociaux, ainsi que l’économie, de l’impact des maladies rhumatismales et musculo-squelettiques (MRM). Ces maladies sont souvent appelées "les maladies invisibles". Les décideurs politiques et le public européen sont très peu sensibilisés à ces maladies et à leur impact, et elles ont trop souvent été ignorées lors de la définition des priorités politiques et financières. Bien qu’elles constituent le deuxième motif de consultation médicale et que, dans la plupart des pays, elles représentent 10 à 20 % de la pratique des soins primaires1, leur prévalence peut les rendre difficiles à appréhender.

PRATIQUEMENT TOUS LES CITOYENS DE L’UNION EUROPÉENNE SUBIRONT DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT L’IMPACT DES MDR.

Il existe plus de 200 DMR qui touchent environ 120 millions d’Européens, soit un sur cinq. Une idée reçue veut que les DMR soient une conséquence naturelle du vieillissement. Si certaines d’entre elles (arthrose, ostéoporose, etc.) se manifestent de plus en plus fréquemment à un âge avancé, la réalité est qu’elles surviennent à tout âge, y compris chez les enfants (dès leurs premières années) et les jeunes adultes. Les femmes et les groupes socio-économiquement défavorisés sont également plus susceptibles de développer des RMD. Pratiquement tous les citoyens de l’UE sont susceptibles de subir personnellement, ou par l’intermédiaire d’un membre de leur famille, d’un ami ou d’un collègue, certains des effets physiques ou psychologiques, économiques et sociaux des troubles musculo-squelettiques.

ELLES COMPTENT PARMI LES MALADIES NON TRANSMISSIBLES LES PLUS RÉPANDUES, LES PLUS INVALIDANTES ET LES PLUS LOURDES, ET CONTRIBUENT À LA MORTALITÉ PRÉCOCE.

Le fardeau des RMD est dramatique. L’inflammation provoquée par les MDR contribue directement au développement de MNT à forte mortalité, notamment le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète et les problèmes de santé mentale.2,3 Les MDR sont la principale cause d’incapacité physique dans l’UE, représentant plus de 50 % des années vécues avec un handicap (AVI) en Europe.4 Elles représentent 38 % de toutes les maladies professionnelles et environ 60 % de tous les problèmes de santé sur le lieu de travail.5 Elles représentent un fardeau économique estimé à 240 milliards d’euros par an, et le coût direct des MDR dans l’UE est estimé à 2 % du PIB de l’UE.6

QUE SONT LES MALADIES RHUMATISMALES ET MUSCULO-SQUELETTIQUES (MRM) ?

Les maladies rhumatismales et musculaires se répartissent en deux grandes catégories : les maladies inflammatoires et les maladies non inflammatoires. Les maladies inflammatoires sont généralement les maladies systémiques à médiation immunitaire (par exemple, la polyarthrite rhumatoïde, le lupus, les spondylarthrites, les maladies du tissu conjonctif, les maladies de l’appareil locomoteur, etc. ) qui affectent l’ensemble de l’organisme et peuvent avoir des complications potentiellement mortelles. Les affections non inflammatoires comprennent une série d’affections à court et à long terme qui affectent l’organisme entier et peuvent avoir des complications potentiellement mortelles.

l’appareil locomoteur, y compris de nombreux troubles très répandus (arthrose, ostéoporose et maladies chroniques de l’appareil locomoteur).

mal de dos chronique). Les deux types de RMD peuvent avoir des répercussions physiques, psychologiques et sociales débilitantes sur l’individu, sa qualité de vie, son bien-être et ses perspectives de carrière.


Message validé par Asso - AFLAR - Le 7 avril 2024

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Règles applicables à ce micro-forum :
Modéré a posteriori, Il sera lu aléatoirement par les modérateurs tous les 2 jours au minimum. Toute utilisation de ce forum devra être faite avec respect et honnêteté que ce soit de la part des utilisateurs ou des modérateurs. Les modérateurs (et eux seuls) auront tout pouvoir (à discrétion) pour modérer ou effacer un message qu'ils jugeront inapproprié. Les participants à ce forum ne doivent pas être considérés comme des professionnels de santé. Réglementairement, aucun utilisateur ne pourra modifier son ou ses messages, s'il souhaite les faire supprimer, il devra s'adresser au modérateur par l'intermédiaire de ce formulaire. Vous vous engagez à ne diffuser que des informations qui sont vraies et correctes au vu de vos connaissances. De plus, vous n’êtes pas autorisé à publier de la publicité, de quelque nature qu'elle soit, sur ce site.

Derniers commentaires

  • Michèle J. 56 ans

    Bonjour j’ai 60 ans, je suis atteinte d’arthrose généralisée, cela a commencé (...)

  • Jeanne S. 43 ans

    Merci vraiment pour votre message pouvez vous nous apporter plus (...)

  • Yveline H. 56 ans

    Je suis avec une arthrose de la hanche depuis 2008, actuellement je ne sais (...)

  • Etude Clinique sur la gonarthrose

    Bonjour, j’ai une gonarthrose sévère des genoux et suis âgée de 58 ans. Je (...)


Derniers billets