Partage d’expériences

Mise à jour le 17/12/2012 , par Asso - AFLAR et Doris M. Témoin

imprimer l'article

Doris M. 46 ans

Atteinte d’arthrose du genou (gonarthrose)

Je ne peux plus faire de marche à pied ni de ski et cela me renvoie une image de vieillissement difficile à supporter …

Handicap ou fatalité ? Comment vivez-vous votre arthrose ?
Je le vis comme un handicap incontestablement car l’arthrose est douloureuse et se manifeste souvent dans la journée et la nuit de manière intempestive. Nous empêchant ainsi d’avoir la même aisance physique que par le passé !

Quel est l’impact de votre arthrose sur vos activités de loisirs ?
Je ne peux plus faire de marche à pied ni de ski et cela me renvoie une image de vieillissement difficile à supporter …

Quels sont les conséquences de l’arthrose sur votre bien-être psychologique ?
On touche du doigt, l’intellect est encore au zénith de sa forme. Ce n’est donc pas quelque chose de tonifiant psychologiquement parlant …

Que faites-vous pour rester autonome malgré l’arthrose ?
J’ai décidé de me prendre en main et d’agir : kiné, reprise d’une activité physique douce, perte de poids, prise de compléments alimentaires ...

Combien vous coûte votre arthrose ?
Mon arthrose coûte beaucoup à la sécurité sociale en ce moment ! :-))

L’arthrose nuit-elle à votre vie de couple ?
Non, pas trop, parce que tous les deux nous sommes dans le même état ! :-))

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui commence à souffrir d’arthrose ?
Je lui dirai de réagir très vite et de ne pas attendre que cela fasse très mal, comme nous l’avons fait ... Il faut poursuivre une activité physique, se renseigner sur les médecines douces, refuser de baisser les bras !

Vos commentaires

  • Le 5 avril 2013 à 12:28, par pascale En réponse à : Doris M. 46 ans

    Bonjour
    Je suis Pascale 46 ans et je viens d’apprendre que j’ai de l’artrose importante sur les deux mains surtout au niveau des pouces surtout .
    Surtout très douleureux mais surtout très démoralisant. J’avoue ne pas savoir prendre du recul et me je me sent vraiment en dessous de tout psycologiquement . Je suis très sportive, je voulais me remettre au tir de précision mais là c’est mort ; le vélo de route mais très douloureux au bout d’un moment pour tenir le guidon enfin voilà qui peut m’aider .
    J’ai lu Doris que tu allais faire appel à la medecine douce as tu déjà une idée .
    Merci et j’ai hâte de lire les réponses
    Pascale

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Règles applicables à ce micro-forum :
Modéré à postériori, Il sera lu aléatoirement par les modérateurs tous les 2 jours au minimum. Toute utilisation de ce forum devra être faite avec respect et honnêteté que ce soit de la part des utilisateurs ou des modérateurs. Les modérateurs (et eux seuls) auront tout pouvoir (à discrétion) pour modérer ou effacer un message qu'ils jugeront inapproprié. Les participants à ce forum ne doivent pas être considérés comme des professionnels de santé. Réglementairement, aucun utilisateur ne pourra modifier son ou ses messages, s'il souhaite les faire supprimer, il devra s'adresser au modérateur par l'intermédiaire de ce formulaire. Vous vous engagez à ne diffuser que des informations qui sont vraies et correctes au vu de vos connaissances. De plus, vous n’êtes pas autorisé à publier de la publicité, de quelque nature qu'elle soit, sur ce site.

Avec le soutien institutionnel de

Logo de Expanscience Laboratoires