Partage d’expériences

Mise à jour le 21/02/2014 , par Fanny - Rédactrice

imprimer l'article

Les traitements médicamenteux contre l’arthrose

Agir contre la douleur

Les traitements médicamenteux contre la douleur ont beaucoup évolué au cours des dernières décennies. La prise de ces médicaments de façon chronique nécessite un suivi régulier avec votre médecin traitant pour adapter les doses et les posologies lors des poussées ou en fonction de l’évolution de la maladie.

Les médicaments antidouleur
Dans l’arthrose, le médicament prescrit en première intention est le paracétamol. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peuvent également être prescrits, notamment lors des poussées, avec toutes les précautions liées à leurs effets secondaires. Il s’agit en particulier du risque d’hémorragies gastro-intestinales, qui justifie parfois de prendre en parallèle un protecteur gastrique lors des prises prolongées ou à fortes doses d’AINS. Par ailleurs, il semble que l’utilisation d’AINS à fortes doses et sur une longue durée puisse être associée à une légère augmentation du risque d’infarctus du myocarde et d’accident vasculaire cérébral. C’est pourquoi les AINS doivent être utilisés à la plus faible dose efficace sur la durée la plus courte possible. En cas de fortes douleurs persistantes, la prescription d’opiacés faibles comme la codéine ou le tramadol peut être envisagée. Il est en revanche très rare de prescrire un antidouleur de la famille des opiacés forts dans l’arthrose.

Les infiltrations
Les infiltrations consistent en des injections intra-articulaires, de façon à ce que le produit soit délivré directement dans l’articulation à traiter, avec une dose moins élevée que la voie orale (donc moins de risque d’effets secondaires) mais une efficacité au moins égale si ce n’est supérieure. Dans le traitement de l’arthrose, on utilise des infiltrations de corticoïdes, des anti-inflammatoires puissants qui calment rapidement la douleur, ou d’acide hyaluronique, un constituant du liquide synovial et du cartilage. L’injection d’acide hyaluronique dans l’articulation lésée par l’arthrose est aussi appelée « viscosupplémentation ».

Les traitements au long cours
Les traitements de fond contre l’arthrose constituent la classe des médicaments anti-arthrosiques symptomatiques d’action lente (AASAL). Il en existe principalement quatre : l’un à base d’extraits de soja et d’avocat, deux à base d’extraits de constituants du cartilage (chondroïtine et glucosamine) et le dernier est extrait d’une plante (la diacéréine). Ils sont efficaces sur la douleur mais après un délai d’environ trois mois, c’est pourquoi il est si important de bien les prendre chaque jour pendant une longue durée. Ils peuvent être pris en parallèle d’autres traitements et entrainent peu d’effets secondaires.

« Bon à savoir ! »

Les règles d’or des médicaments contre la douleur
-  Le paracétamol : ne pas dépasser plus de 3 voire maximum 4 g/ jour, car cela peut devenir toxique pour le foie.
- Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) : ne jamais en prendre plusieurs en même temps (ex : aspirine + ibuprofène) car cela renforce la toxicité sur l’estomac et les intestins.
Apprenez à reconnaître la famille des différents médicaments de votre armoire à pharmacie pour savoir lesquels contiennent du paracétamol ou un AINS. Si nécessaire, demandez l’avis d’un pharmacien !

Quels sont les traitements de l’arthrose remboursés par la sécurité sociale ?
La plupart des médicaments peuvent nécessiter une ordonnance mais ils ne sont pas tous remboursés :
- Les antalgiques : le paracétamol et les AINS sont remboursables par l’Assurance Maladie.
- Les anti-arthrosiques d’action lente (AASAL) : ils ne sont pas tous remboursés.
- Les infiltrations de corticoïdes : les injections intra-articulaires de corticoïdes sont remboursables par l’Assurance Maladie.
- La visco-supplémentation : les injections d’acide hyaluronique ne sont remboursées par l’Assurance Maladie que si elles sont prescrites et réalisées par un rhumatologue, un médecin spécialisé en réadaptation ou un chirurgien orthopédiste (pour certaines articulations, par exemple le genou).

Vos commentaires

  • Le 28 octobre 2015 à 07:08, par TEMAM Régine En réponse à : Les traitements médicamenteux contre l’arthrose

    Je souffre de polyarthrose depuis treize ans : je vis avec.
    La seule chose qui me calme, c’est le Seroplex, un anti-dépresseur.

    • Le 2 août à 12:35, par Isabel En réponse à : Les traitements médicamenteux contre l’arthrose

      Bonjour

      Ma sœur souffre de douleur arthrosique surtout au niveau des cervicales avez vous des informations qui lui serait utiles afin de réduire ses douleurs.

      Dans l’attente de vous lire,

      Salutations cordiales

      Isabel

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 21:27, par Cubertafon Danielle En réponse à : Les traitements médicamenteux contre l’arthrose

    Moi aussi je souffre des genoux depuis plusieurs annees mais depuis un an je marche difficilement et je prends des anti inflamatoire quand je suis obliger de marcher longtemps même la nuit j ai mal le frottement des draps je ne le supporte pas mon médecin me donne un peu de crème inflamatoire et mon rhumatologue me fait des infiltrations de cortisone que 2 par an mais je souffre énormément mais déplacement sont très limités maintenant j aimerais savoir quoi faire pour amélioré mon confort et ma vie merci

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2016 à 11:52, par stojko En réponse à : Les traitements médicamenteux contre l’arthrose

    j’ai 59 ans, et je souffre de gonarthrose depuis plus de 15 ans, mon traitement a évolué, puisque bc de médicaments pour soigner l’arthrose ont disparu du marché.
    Je prends du Tramadol 200 mg 2 cachets pr jour car je souffre et j’ai du mal à marcher et je prends de l’ibuprofène et du cébutid, pas en même temps, en alternance, pr changer de molécules.
    JE NE fais pas de kiné, ni autre chose.
    Grâce au traitement, je peux sortir et marcher mais j’ai des pb aussi aux muscles des cuisse ( fibrose). Je me force à marcher sans canne, pr conserver mon potentiel musculaire. Mais, cela devient de plus en plus difficile.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin 2014 à 10:40, par KAT En réponse à : Les traitements médicamenteux contre l’arthrose

    il y a de vraies solutions.....

    Sur l’avancée des recherches de l’INSERM

    http://www.franceinter.fr/emission-la-tete-au-carre-os-et-squelette

    +

    "ARTHRO SCHOOL" : 4 séances de médecine éducative à l’Hôtel Dieu pour apprendre à devenir autonome dans la gestion de son arthrose...

    =

    Cures à ROCHEFORT SUR MER... et autres

    Relaxation, gymnastique douce, acupuncture,homéopathie, plantes & alimentation.... faites vos recherches... des solutions existent !

    il faut trouver sa propre solution sans attendre d’en arriver à la prothèse qui n’est pas la panacée contrairement à ce que certains vous disent !!!

    Il est essentiel de se prendre en charge, et de ne plus attendre tout de la médecine traditionnelle qui n’évolue malheureusement pas au rythme de la Recherche.

    A bon entendeur....

    Répondre à ce message

  • Le 17 juin 2014 à 16:25, par GOURON En réponse à : Les traitements médicamenteux contre l’arthrose

    Atteinte d’une CMT1A (maladie orpheline invalidante et évolutive), j’ai subie une arthrodèse L4-L5 et un grattage du canal lombaire obstrué par de l’arthrose. Je viens de re-faire une infiltration tant je souffre malgré deux séances de Balnéo et deux séances de massage dos /semaine.
    L’arthrose se loge dans les cervicales, les genoux bref, un peu partout !
    L’ortie, la reine des près et la prêle m’ont été conseillées. Je n’ai pas encore commencé. J’ai aussi acheté le tapis "Champ de Fleur" mais je n’ose pas l’utiliser sur l’arthrodèse. Que me conseillez-vous ?

    A l’avance, je vous remercie des quelques bienfaits qui pourraient me soulager.

    Cordialement.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Règles applicables à ce micro-forum :
Modéré à postériori, Il sera lu aléatoirement par les modérateurs tous les 2 jours au minimum. Toute utilisation de ce forum devra être faite avec respect et honnêteté que ce soit de la part des utilisateurs ou des modérateurs. Les modérateurs (et eux seuls) auront tout pouvoir (à discrétion) pour modérer ou effacer un message qu'ils jugeront inapproprié. Les participants à ce forum ne doivent pas être considérés comme des professionnels de santé. Réglementairement, aucun utilisateur ne pourra modifier son ou ses messages, s'il souhaite les faire supprimer, il devra s'adresser au modérateur par l'intermédiaire de ce formulaire. Vous vous engagez à ne diffuser que des informations qui sont vraies et correctes au vu de vos connaissances. De plus, vous n’êtes pas autorisé à publier de la publicité, de quelque nature qu'elle soit, sur ce site.

Avec le soutien institutionnel de

Logo de Expanscience Laboratoires