Partage d’expériences

Mise à jour le 17/12/2012 , par Asso - AFLAR et Elisabeth N. - Témoin

imprimer l'article

Elisabeth N. 64 ans

Atteinte d’arthrose cervicale (cervicarthrose)

Je suis souvent de mauvaise humeur, agressive et déprimée.

Handicap ou fatalité ? Comment vivez-vous votre arthrose ?

Je vis mon arthrose comme un handicap.

Quel est l’impact de votre arthrose sur vos activités de loisirs ?

Mon arthrose a un impact fort important car elle m’empêche de faire plein de chose.
Je n’ose plus conduire, je ne peux plus faire toutes les activités que je faisais avec mes petits-enfants, je me suis éloignée de toutes les sorties qui me mêlent à la foule, je ne vais plus dans les magasins comme avant ou alors, mon mari m’accompagne et je vais à l’essentiel, je ne pars plus en vacances ni en week-end car je sais que je n’en profiterai pas.
En somme, je m’enferme dans mon quotidien et je déprime.

Quels sont les conséquences de l’arthrose sur votre bien-être psychologique ?

L’arthrose a un effet très néfaste, je déprime, je pleure souvent puis j’enrage, je suis agressive, je refuse toute aide, ou alors je me laisse aller, j’intériorise tout et je suis triste.
Bref, c’est l’enfer !

Que faites-vous pour rester autonome malgré l’arthrose ?

Même si je suis très sensible, j’ai un fort caractère. Je suis orgueilleuse et de ce fait je me bats contre moi-même. Je me répète sans cesse que je veux m’en sortir et que je vais m’en sortir. Souvent cela suffit à me redonner du courage même si cela ne dure pas longtemps car malheureusement la maladie est invivable pour moi mais aussi pour mes proches.
J’essaie de faire mon travail à mon rythme, comme avant, en marquant des pauses et en demandant de l’aide uniquement lorsque je ne peux pas faire autrement. Sinon j’attends que la crise passe avec les antalgiques.

Combien vous coûte votre arthrose ?

Mon arthrose ne me coûte pas grand-chose en ce moment car je ne prends que des antalgiques et décontracturants prescrits par mon médecin traitant et remboursés.
Mais auparavant je dépensais dans des compléments homéopathiques ou autres, que je prenais en plus de mon traitement. Là, c’était plus onéreux.
J’ai eu récemment ma première séance de microkiné qui m’a coûté 50 euros et j’ignore si la mutuelle la prendra en charge.

L’arthrose nuit-elle à votre vie de couple ?

Oui, bien sûr puisque je suis souvent de mauvaise humeur, agressive et déprimée.
Je ne vois plus la vie comme avant et l’âge avançant, je me dis que je ne profiterai plus de rien si je ne m’en sors pas. Je n’ai plus de projets et je ne pose plus le même regard sur la vie. Mon mari ayant lui aussi ses propres problèmes, nous n’avons plus la même vie de couple qu’avant.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui commence à souffrir d’arthrose ?

Tout dépend de l’endroit où se situe son arthrose mais s’il s’agit comme moi d’une arthrose cervicale, la recommandation importante est de ne JAMAIS se faire manipuler.
Des massages et des étirements, tout ce qui est doux peut être efficace, mais pas de manipulations. Après, c’est l’enfer !

Quels sont autres impacts de la maladie dans le quotidien ?

Je pense qu’il faut vraiment être aidé car face à la maladie, nous somme perdus et nous n’avons pas toujours les bonnes réponses.
Les généralistes ne s’impliquent pas toujours comme il le faudrait, ils se contentent de donner des anti-inflammatoires qui bousillent l’estomac et qui ne servent pas à grand-chose, ils suivent un processus habituel mais finalement le patient cherche lui-même les réponses, soit par internet, soit autour de lui. Il se sent terriblement seul face à la maladie et parfois ne souhaite plus dialoguer avec le médecin ayant l’impression de l’ennuyer avec mes problèmes.

Vos commentaires

  • Le 14 juillet à 18:31, par Marilou En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

    Bonjour, je souffre d’arthrose cervicale au niveau C1-C2 qui ne fait que s’empirer avec le temps. Les rares jours où je ne souffre pas trop, je les apprécie tellement que j’en fait trop, ce qui me déclenche des migraines, un cercle vicieux. A cause de cette arthrose, je souffre de migraines chroniques et de brûlures partant de l’occiput et remontant jusqu’au dessus de l’oeil : un enfer quotidien. On m’a prescrit du Laroxyl mais les effets secondaires sont si incompatibles avec une activité profession. que j’ai dû prendre la dose la plus infime et du coup ça n’y fait rien. Entre autres effets, une prise de poids, de la somnolence, une constipation... Je pratique parfois l’hypnose, la méditation pour essayer de gérer la douleur mais ça n’est pas toujours facile quand on souffre de se concentrer sur le souffle. Ce que j’ai pu constater de positif, c’est que, pendant mes vacances, comme je suis davantage dehors, que je fais un peu de vélo électrique, ça fait du bien au moral, et mes douleurs sont moindres. Mais le répit est de courte durée, car de retour au bureau devant un ordinateur toute la journée, les douleurs reviennent comme avant mes vacances. Du coup et à cause des migraines récurrentes, je prends des triptans, trop d’après les médecins mais je n’ai pas vraiment le choix : soit je continue de travailler à 60 % en prenant pas mal de triptans, soit je demande une mise à la retraite pour invalidité. Ce qui me fait tenir, c’est mon fils et mon mari.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet à 15:10, par Arnaud En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

    Idem,je viens de faire 1 scanner,cervicarthrosec3 c4 c5 c6.vertige,déséquilibre tout le temps
    Je compte mes bonne journée ! Je fais du sport tout les jours avant ça me faisait du bien mais la c est trop dur
    Je ne sais vers qui me tourner
    Bien à vous

    • Le 4 juillet à 08:41, par Nicole ACHIN En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

      je viens de lire tous les messages concernant l’arthrose cervicale nevralgie d’Arnold etc.. et, à quelque part ça me rassure je ne suis pas la seule j’ai70 ans et moi aussi le diagnostic est tombé j’ai toutes ces pathologies et mon moral en prend un coup surtout au niveau de l’envie de faire quelque chose je n’ai plus le tonus, je suis vite fatiguée je continue mon jardin car j’y suis bien tout de même ça me soulage moralement mais j’ai toujours la peur de prendre mal au dos ou à la tête etc tous les matins j’appréende de me lever car je me dis "où va tu avoir mal aujourd’hui"

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet à 03:01, par Christine colin En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

    Bonjour,

    J’ai 72 ans et c’est une violente douleur au niveau de rachi ,qui a fait que mon medecin a fait faire une radio le diagnostic est tombé il y a un peu plus d’un mois d’unco cerviarthrose !Le docteur m’a alors dit bougez faites ce que vous voulez mais bougez.J’ai alors dans les 24 heures décidé d’intensifier une pratique sportive réduite alors au minimum.je suis passé d’une heure de gym posturale par semaine à quotidiennement 30 mn de vélo d’appartement,30 mn de marche,auxquels je rajoute 1h de gym posturale par semaine,et 30 minutes de natation et plus particulièrement de dos crawlé par semaine.Résultat je ne souffre plus .Mais je suis consciente du caractère dégénératif.Je m’adapterai avec l’âge de façon à freiner au maximum l’évolution.Surtout il ne faut pas rester immobile et ralentir ses activités .Il est possible de vivre
    normalement.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 14:38, par Nathalie Patureau En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

    Bonjour

    J’ai de l’arthrose cervicale et lombaire. Je fais des cures thermales, il y a que ca qui me soulage. Actuellement, cela est difficile, j’ai des douleurs et donc je dors moins bien.
    Je conseille les cures et les traitements naturelles, je suis obligée de prendre mélatonine,en ce moment escholtzia. C’est mieux, je vais essayer le millerpuis ou chos pour éviter l’allopathie. J’attends avec impatience la cure et j’envisage d’augmenter les cures.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 15:45, par besson andre En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

    SVP. puis je connaitre le nom de ce produit miracle cité de Sandy 05 merci d’avance

    Bien cordialement .

    • Le 2 juin à 20:22, par Grenouille En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

      Quel est votre remède ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2020 à 02:21, par Sandy05 En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

    Bonsoir,
    pour moi ça a débuté l’année de mes 34 ans. J’avais de gros vertiges et donc du mal à me déplacer, des insomnies et des crises d’angoisse. Mon médecin traitant n’arrivait pas à trouver ce que j’avais, jusqu’au jour ou je suis tombée sur un article sur internet. Je lui ai demandé de me faire passer une radio des cervicales et verdict, discopathies dégénératives en C5-C6 et C6-C7, accompagné d’une cyphose angulaire en C4-C5. J’ai fait des séances de kiné qui m’ont beaucoup aidées, j’arrivais à sortir, faire les magasins et même à partir en vacances avec ma fille. Seulement depuis 4 ans la maladie s’est aggravée. La dernière fois que je suis allée chez le kiné j’ai eu le dos bloqué pendant 1 semaine, je n’y suis jamais retourné. Aujourd’hui je vais avoir 46 ans, je ne prend aucun médicament, car ils ont aucun effet sur moi et je n’ai pas envie de me bousiller la santé plus qu’elle ne l’est déjà . En revanche, l’année dernière j’ai découvert un produit simplement génial et totalement naturel qui m’aide beaucoup. Moins de douleurs, moins de vertiges etc ...

    • Le 14 juin 2020 à 12:11, par Caboche En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

      Bonjour votre article est intéressant mais vous ne donnez pas le nom du produit "simplement génial et totalement naturel" dont vous parlez et qui vous réussi. Merci par avance de votre réponse
      Cordialement

    • Le 4 avril à 19:55, par Eva ROPITAL En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

      Bonjour
      Ou en êtes vous dans votre arthrose.
      Cela pourrait m aider car je souffre également de cette maladie et je suis perdue.
      Merci de me répondre si vous le voulez.
      Bon week end de Pâques
      Eva

    • Le 1er mai à 13:21, par Dimitri En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

      Bonjour.
      Vous pouvez nous donner le nom de ce produit naturel svp ?

      Merci beaucoup

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2020 à 16:38, par Arno En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

    Bjr, je suis éducateur auprès d adolescents en grande difficulté. J’ai développé de l arthrose par usure professionnel ou burnout pour le terme employé. Avec le recul, je me rencontre au de là des altercations avec ces jeunes pour parfois leur donner des limites, c’est de me heurté à un système de plus en plus destructeur envers ces jeunes qui m ’à épuisé.
    J’ai perdu un peu de santé, j’ai depuis 4 ans des maux de tete régulier, qui s’est paradoxale me guide aujourd’hui.
    Le lien entre mon corps et mon esprit on était mis en évidence.
    Si une situation va à l encontre de mes valeurs, de mes capacités, mon corps me dit stop.
    Aujourd’hui, ce mal je le vois comme kkes chose me permettant d etre honnete avec moi meme, comme un signal.
    Mes alliés qui m’aide à me battre sont le sport, la relaxation(méditation, music,nature) et la recherche(sur la santé, la psychologie, la société).
    Je remercie les jeunes avec qui j ai travaillé qui m ont permis de revenir à l essentiel, de me reconnecter à moi meme et de répondre à des questions que j avais enfouis depuis l enfance.
    J’ai commencé à fuir dans l alcool pour me soulager de mes maux, mais peu de temps aprés j ai décidé d’affronter la douleur sans aucune chose pour la masquer(alcool, drogue,... ).
    Je me renforce par le sport et la méditation, c’est une renaissance, un moyen d etre peut etre celui que je vx être.

    • Le 11 avril à 11:07, par Fompeyrine En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

      Bonjour, je lis votre commentaire avec lequel j adhère complètement, j espère que vous allez mieux cordialement

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2019 à 21:23, par Maarek En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

    J’ai que 22 ans mais j’ai une arthrose cervicale c5... Vos messages me font encore plus déprimer que d’habitude... C’est pénible

    • Le 11 février 2019 à 18:31, par jeannine quelais En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

      non il ne faut pas se demoraliser ! voir un nathuropathe qui peut donner des conseils nutritionels et vous etes jeunes ; il y aura surement une meilleure therapie avec le temps .pour moi le problème est que ça ete constater trop tard . mais je fais tout pour trouver une solution en phytoterapie et autre .ça permet de passer des moments plus confortable mais ce n est pas le médecin qui m a aidé ..bon courage

    • Le 6 avril 2019 à 19:02, par Domi En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

      Vais-je trouver un réconfort !
      Cela fait près de 20 ans (j’ai 59 ans) que je souffre de déséquilibres et vertiges. Je ne peux plus lever la tête pour regarder les étoiles au risque de tomber.
      Je souffre d’arthrose cervicale, mais les rhumatologues consultés me disent que mes vertiges ne viennent pas de mes cervicales. Je suis donc allée consulter un ORL et j’ai fait de la rééducation vestibulaire. L’effet a été de courte durée.
      Ce phénomène m’empêche de vivre pleinement. Le moindre effort (porter des choses un peu lourdes, frotter des carreaux, jardiner etc...) me déséquilibre.
      Je ne saurai sans doute jamais de quoi je souffre, puisque le stress semble toujours être l’unique cause de mon problème, dans la bouche de tous les médecins et spécialistes consultés.
      J’espère que quelqu’un pourra lire mon message.

    • Le 22 septembre 2019 à 23:48, par Stephany En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

      Bonjour je vis exactement ce que vous vivez , cependant j’ai 32 ans . On m’a diagnostiqué de l’arthrose cervicale sur 4 vertèbres sur l’échelle dite modérée (moyenne) . J’ai souvent très mal au cou et je fais de la névralgie d’arnold. Je suis incapable de faire mon métier et ma vie est un enfer , pour les activités et projets on en parle pas .. car j’en ai plus ...
      parfois je dois aller au lit dans l’après midi sans dormir juste pour être allongée tellement la douleur est forte ...
      et le pire dans tout cela , c’est que j’ai peur à dans dix ans , je me demande comment je ferai car l’arthrose ne va pas en s’ameliorant

    • Le 26 septembre 2019 à 19:14, par naty yoga En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

      va jeter un oeil sur Hydrotomie percuatnée c’est ta solution miracle essaie et tu verras juste ca ;
      bien a toi ;

    • Le 25 août 2020 à 20:30, par Lola36 En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

      Bonjour, je vie la même chose que vous. j’ai 36 ans on m’a diagnostiqué il y a 4 mois un angiome a C2 et une discopathie protrusive modérée a c4-c5, c5-c6 et c6-c7, car j’ai depuis le début de l’année de grosses douleurs dans l’épaule qui irradient dans le cou et le coude, des fourmillements dans la main et elle a perdue du muscle et de la force. Je dois changer de métier, ne pas lever le bras ni faire des ports de charges lourdes.
      Mon médecin dit qu’il faut pas s’inquiéter car ya pas de Hernie discale donc c’est bon.
      J’ai des médicaments que je ne prends plus car ça me bouzille l’estomac donc je serre les dents,j’essaie de prendre sur moi mais avoir une douleur H24 ça devient dur et moralement aussi, j’en pleure quand j’en ai ras le bol.
      Depuis peu, j’ai des raideurs dans la nuque,des maux de tête horrible qui se font derrière la tête et un peu devant, des vertiges de temps en temps, et quand une crise comme ça me prends je dois aller m’allonger pour me détendre le cou et calmer la douleur.
      J’ai un rdv fin décembre pour voir un chirurgien orthopédiste ( suite a un rdv neurologue) pour qu’il voit ce qui cloche et essaie de trouver.
      Mais fin décembre c’est interminable pour moi cette idée. J’hésite à retourner voir mon médecin traitant ( même si je vais être obligé d’y aller) pour la raideur de nuque vertiges... Car pour lui tout va bien. Peut être essayer du kiné ?
      Je suis désemparée.

    • Le 4 avril à 20:18, par Eva ROPITAL En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

      Bonsoir
      Je viens de lire votre message car je souffre de l arthrose cervicale.
      Les mêmes symptômes et je suis perdue.
      Ou en êtes vous de votre maladie.
      Pouvez vous M orienter.
      Merci
      Eva

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 23:54, par Bouchebah En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

    Bonjour, j’ai de l’arthrose sur tout mon dos. Je veux savoir si quelqu’un a déjà essayé. la thérapie mbst. dans leur cite ils disent que ca régénère le cartilage mais je veux avoir des témoignages plus fiables. merci

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars à 14:08, par Pracucci En réponse à : Elisabeth N. 64 ans

    Moi je souffres de maux de tête, vertige,flou des yeux, jai arthroses cervicales, des année Dolipranes
    Mais rien y fait..
    On me dit stress.
    Sa pourri la vie..
    Jai vu les témoignages cest pas jolies..
    Je voulais prendre tramadol,mais dangereux
    Que faut il faire...
    Je perds la familles ne comprenne pas..
    La oui le moral au plus bas...
    Je voudrais faire mais commissions bien,
    Sa m,empêche..
    Voila moi aussi mon témoignages
    .la Gironde 33

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Règles applicables à ce micro-forum :
Modéré à postériori, Il sera lu aléatoirement par les modérateurs tous les 2 jours au minimum. Toute utilisation de ce forum devra être faite avec respect et honnêteté que ce soit de la part des utilisateurs ou des modérateurs. Les modérateurs (et eux seuls) auront tout pouvoir (à discrétion) pour modérer ou effacer un message qu'ils jugeront inapproprié. Les participants à ce forum ne doivent pas être considérés comme des professionnels de santé. Réglementairement, aucun utilisateur ne pourra modifier son ou ses messages, s'il souhaite les faire supprimer, il devra s'adresser au modérateur par l'intermédiaire de ce formulaire. Vous vous engagez à ne diffuser que des informations qui sont vraies et correctes au vu de vos connaissances. De plus, vous n’êtes pas autorisé à publier de la publicité, de quelque nature qu'elle soit, sur ce site.

Avec le soutien institutionnel de

Logo de Expanscience Laboratoires