Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • Consommer du lait : une solution pour ralentir l’arthrose du genou (...)

17 juin

Consommer du lait : une solution pour ralentir l’arthrose du genou ?

Marie - Rédactrice AlimentationGonarthrose, Régime

Une étude publiée récemment dans le journal de l’American College of Rhumatology montre que la consommation quotidienne de lait demi-écrémé et écrémé pourrait ralentir la progression de l’arthrose du genou chez les femmes.

Jusqu’à maintenant les travaux sur les bonnes pratiques nutritionnelles dans l’arthrose concernaient essentiellement des nutriments [1] susceptibles de diminuer l’inflammation ou d’améliorer l’immunité (vitamines C, E, D, oméga 3, sélénium, magnésium …). Selon le Pr. Gérard Chalès, rhumatologue au CHU de Rennes et spécialiste des questions nutritionnelles à l’AFLAR, "en dehors de la vitamine D, de la perte de poids et de l’exercice physique, il existe peu d’arguments pour « recommander » actuellement la prise d’un de ces éléments en particulier" [2].

La publication récente d’une étude américaine analysant l’effet de la consommation du lait sur la progression de la gonarthrose relance le débat. Cette étude est légitime car selon le Pr. Chalès, " le lait contient beaucoup de nutriments dignes d’intérêt : calcium, magnésium, protéines, vitamines B et D. De plus, la prise de nutriments spécifiques du lait est corrélée à un meilleur état osseux et musculaire, et à une diminution des paramètres d’adiposité chez les obèses". Mais attention aux conclusions hâtives !
Les chercheurs de cette équipe de Boston ont suivi 2148 patients atteints d’arthrose du genou durant 48 mois. Ce groupe de personnes était constitué de 888 femmes et 1260 hommes. A l’entrée dans l’étude, la consommation de produits laitiers a été évaluée par un questionnaire de fréquence alimentaire. En parallèle, l’espace compris entre les os de l’articulation (hauteur du cartilage) du genou atteint a été mesuré par radiographie standard chaque année pendant 4 ans.

Cette mesure, appelée par les rhumatologues, mesure de l’interligne articulaire, sert classiquement au diagnostic de la maladie et à l’évaluation de sa progression au cours du temps. Plus l’arthrose évolue et plus cet interligne se réduit aboutissant à ce que l’on appelle le pincement articulaire. Cette réduction est due à la dégradation du cartilage : normalement celui-ci recouvre les os et permet un bon glissement entre les pièces osseuses de l’articulation, avec un coefficient de friction extrêmement bas, tout en amortissant et en répartissant les pressions.

Au cours de l’étude, les chercheurs ont observé une corrélation significative dose-dépendante entre la consommation de produits laitiers et la hauteur de l’interligne articulaire : celui-ci diminuait en moyenne de 0,38 mm en l’absence de consommation de lait, de 0,29 mm pour une consommation faible ou notable (inférieur à 3 ou 4 à 6 verres de lait par semaine) et de 0,26 mm pour une consommation égale ou supérieure à 7 verres de lait par semaine. A contrario, cette pratique ne semble avoir eu aucun effet chez les hommes.

Cette étude semble révéler que les femmes qui consomment régulièrement du lait voient la progression de leur arthrose du genou ralentir. Plusieurs éléments nous incitent cependant à la prudence face à ces résultats. Par exemple, aux Etats-Unis le lait est enrichi en vitamine D. La question se pose de l’influence de cette vitamine sur l’effet observé et de sa pertinence en France ? D’autre part, les chercheurs ont simplement observé l’effet sur l’interligne articulaire. Quid de l’effet sur la douleur et les capacités fonctionnelles et donc sur le ressenti du patient ? Par ailleurs, on ne dispose pas des variations de poids des femmes durant la période de suivi (les buveuses de lait avaient-elles maigri, ce qui pourrait expliquer l’amélioration observée). Enfin, le lait semble être le seul produit laitier, comparé au yaourt et fromage, responsable de cet effet. Comment l’expliquer ? Par une moindre consommation ?

Il reste donc beaucoup de questions en suspens (quelle est l’explication biologique de l’effet protecteur du lait sur la progression de l’arthrose, observé uniquement chez les femmes ?) qui mériteraient un approfondissement avant de conseiller à toutes les femmes atteintes de gonarthrose d’augmenter leur consommation quotidienne de lait.


Source :
Bing Lu, Jeffrey B. Driban, Jeffrey Duryea, Timothy McAlindon, Kate L. Lapane, Charles B. Eaton. Milk consumption and progression of medial tibiofemoral knee osteoarthritis : Data from the Osteoarthritis Initiative. Arthritis Care & Research, 2014 http://www.sciencedaily.com/releases/2014/04/140407090723.htm


[1Le mot nutriment désigne les substances procurées par l’alimentation une fois la digestion faite (exemples : glucides, proteines, lipides, vitamines, minéraux, ...).

[2Kalunian KC. Patient information : Osteoarthritis treatment (Beyond the Basics) available at : http://www.uptodate.com/contents/osteoarthritis-treatment-beyond-the-basics.)


Message validé par Marie - Rédactrice - Le 12 juin 2014

Vos commentaires

  • Le 20 juin 2016 à 07:11, par Chevaliers En réponse à : Consommer du lait : une solution pour ralentir l’arthrose du genou ?

    J’ai 52 ans, homme n’ayant pas pratiqué de sport réellement dans ma vie, j’ai un travail sédentaire depuis 7 ans et je sais que je ne ne profiterai jamais de ma retraite...mon arthrose s’étend toujours et touche toutes mes articulations, aucune n’est épargnées !

    Chacun y va de son avis ou rumeur sur les laitages de manière générale, l’arthrose est d’abord une maladie, et penser qu’un aliment particulier pourrait changer quoi que ce soit ? Nous somme tous d’accord sur un point, celui de nous soulager et ce peut importe la manière. J’ai testé cette doctrine du " sans laitages " oublions pas que, ce qui à mis des années à s’installer ne sera pas enrayer, aussi facilement.

    la recherche fait ce qu’elle peut avec les moyen qu’on lui donne, des pistes prétendants des problèmes circulatoires sanguin, qui n’irrigueraient pas suffisamment pour nourrir le cartilage. Une chose est sûr, aujourd’hui l’arthrose suivant l’âge ou elle s’installe, au delà de l’handicape, c’est toute la vie qui est bouleversée.

    La perte d’emploi en devient a terme inévitable, cause d’innombrable séparations au sein des couples, la dépression qui accompagne cette maladie c’est 85% des personnes touchées, bref vous comprendrez que l’arthrose fait d’énormes dégâts,irréversible sur bien des points.

    C’est une des maladie nationale (pour ne pas dire mondiale) et elle est grandement mal comprise par l’entourage.

    • Le 4 mai à 02:00, par gérard mazé En réponse à : Consommer du lait : une solution pour ralentir l’arthrose du genou ?

      Bonjour,
      Après avoir conduit une réflexion sur le vieillissement
      je suis arrivé a la conclusion qu’il est proportionnel à l’activité pathogène que nous développons.
      cette activité pathogène développe un biofilm qui est impliqué dans 80% des infections chroniques,
      source : 2 universités en Europe sont en pointe sur l’étude du biofilm,
      Pour y parvenir j’ai sélectionné une combinaison d’ingrédients complémentaires parfaitement autorisés dans le cadre de la réglementation complément alimentaire.
      Le concept comprend 3 grandes lignes :
      1) Extraits végétaux modifiés par une action biochimiques a partir de micro organismes.
      Un test sur 150 souches de bactéries a été réalisé avec succès par le laboratoire de microbiologie à Nîmes.
      2) Un modificateur de défense biologique .
      J’ai en ma possession un rapport par un laboratoire indépendant qui recense plus d’une centaine d’étude scientifique relatives au produit pour un nombre important de pathologies.
      3) Un solvant pour dissoudre le biofilm classé complément alimentaire par l’UE
      Je voudrai insister sur le potentiel du composé, le biofilm se développe sur les tissus osseux, c’est l’évolution du biofilm qui métamorphose le visage, les articulations , les reins et qui entretien un état pro infectieux.
      Le composé permet d’inverser la tendance, d’inverser le vieillissement. j’ai moi même 70 ans et je suis le témoignage vivant de ce que je dis

    Répondre à ce message

  • Le 6 août 2016 à 21:40, par Nancycaya En réponse à : Consommer du lait : une solution pour ralentir l’arthrose du genou ?

    Mais selon certaines lectures la
    consommation de produits laitiers seraient en lien avec l’inflation de l’arthrose ?
    Alors, consommation ou pas ? Je sais plus qu’est ce qui est bon ou pas ??

    Nancy

    • Le 4 mai à 01:59, par gérard mazé En réponse à : Consommer du lait : une solution pour ralentir l’arthrose du genou ?

      Bonjour,

      Après avoir conduit une réflexion sur le vieillissement
      je suis arrivé a la conclusion qu’il est proportionnel à l’activité pathogène que nous développons.
      cette activité pathogène développe un biofilm qui est impliqué dans 80% des infections chroniques,
      source : 2 universités en Europe sont en pointe sur l’étude du biofilm,
      Pour y parvenir j’ai sélectionné une combinaison d’ingrédients complémentaires parfaitement autorisés dans le cadre de la réglementation complément alimentaire.
      Le concept comprend 3 grandes lignes :
      1) Extraits végétaux modifiés par une action biochimiques a partir de micro organismes.
      Un test sur 150 souches de bactéries a été réalisé avec succès par le laboratoire de microbiologie à Nîmes.
      2) Un modificateur de défense biologique .
      J’ai en ma possession un rapport par un laboratoire indépendant qui recense plus d’une centaine d’étude scientifique relatives au produit pour un nombre important de pathologies.
      3) Un solvant pour dissoudre le biofilm classé complément alimentaire par l’UE
      Je voudrai insister sur le potentiel du composé, le biofilm se développe sur les tissus osseux, c’est l’évolution du biofilm qui métamorphose le visage, les articulations , les reins et qui entretien un état pro infectieux.
      Le composé permet d’inverser la tendance, d’inverser le vieillissement. j’ai moi même 70 ans et je suis le témoignage vivant de ce que je dis

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2015 à 10:41, par Richard mélusine En réponse à : Consommer du lait : une solution pour ralentir l’arthrose du genou ?

    je me demande est ce c’est le lait demi écrémé qui peut donne des problème au niveau des articulations au niveau de la rotule du genou droite de la jambe donner moi un conseil au 0648189706 sur mon portale ou sur mon HLM val du plan N2 Rue chatelard 05000gap . Mercier de me répondre urgent j’ai mît une atelle genou droite.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2015 à 10:33, par Richard mélusine En réponse à : Consommer du lait : une solution pour ralentir l’arthrose du genou ?

    Moi aussi j’ai une douleur au genou la rotule la jambe droite

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2015 à 07:19, par FOREST En réponse à : Consommer du lait : une solution pour ralentir l’arthrose du genou ?

    effectivement depuis qq temps, on me dit (professeur de gym douce , et QUI GONG etc... très professionnelle (ce n’est pas une amatrice mais une personne diplomée pour faire pratiquer ces mouvements adaptés à tous les cas : elle travaille aussi en maison de retraite pour que tout le monde puisse garder le plus longtemps la mobilité qui lui reste) elle s’intéresse beaucoup à l’alimentation etc..., certains nutritionnistes aussi déclarent à demi mot que le lait de VACHE n’est pas recommandé pour les articulations des adultes .... à cause d’une substance qu’il contient (je n’entre pas dans les détails) donc étant donné qu’il existe de nombreuses alternatives pour le remplacer pourquoi ne pas essayer puisque les fromages chèvre et brebis eux sont recommandés ? il existe d’ailleurs de plus en plus les yaourts élaborés à partir de ces deux laits et les fromages issus chèvre et brebis ne manquent pas ; voilà ce que je sais ; donc comme dirait l’autre ça ne coûte rien d’essayer (sinon pour le porte monnaie pour les yaourts) mais bon ce n’est pas une très grosse dépense en plus.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2014 à 13:51, par crouineau En réponse à : Consommer du lait : une solution pour ralentir l’arthrose du genou ?

    j’ai quelques soucis avec 1 genou et je m’interroge car on dit de plus en plus que le lait serait en partie responsable de la dégradation des articulations chez les adultes.Qu’en pensez-vous ?
    On ne sait plus qui croire.
    Merci à la personne qui pourra m’éclairer sur le sujet.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Règles applicables à ce micro-forum :
Modéré a posteriori, Il sera lu aléatoirement par les modérateurs tous les 2 jours au minimum. Toute utilisation de ce forum devra être faite avec respect et honnêteté que ce soit de la part des utilisateurs ou des modérateurs. Les modérateurs (et eux seuls) auront tout pouvoir (à discrétion) pour modérer ou effacer un message qu'ils jugeront inapproprié. Les participants à ce forum ne doivent pas être considérés comme des professionnels de santé. Réglementairement, aucun utilisateur ne pourra modifier son ou ses messages, s'il souhaite les faire supprimer, il devra s'adresser au modérateur par l'intermédiaire de ce formulaire. Vous vous engagez à ne diffuser que des informations qui sont vraies et correctes au vu de vos connaissances. De plus, vous n’êtes pas autorisé à publier de la publicité, de quelque nature qu'elle soit, sur ce site.

Derniers commentaires


Derniers billets