Actualités

12 mars

Poids et gonalgies : une preuve de plus !

Asso - AFLAR, Marie - Rédactrice RechercheGonarthrose, Surpoid

Le surpoids est-il un réel facteur de risque pour la gonalgie et la gonarthrose ? C’est ce qu’une équipe australienne a souhaité vérifier dans une étude portant sur 250 sujets sans pathologie musculo-squelettique significative au début de l’étude. L’objectif était d’évaluer sur 2 ans l’existence d’une association entre un changement significatif de poids et l’apparition de symptômes comme douleur, raideur et capacité fonctionnelle au niveau de l’articulation du genou.

Après 2 ans de suivi 30 % des sujets avaient perdu au moins 5 % de leur poids initial, 56 % conservaient le même poids et 14 % avaient grossi. Par rapport aux participants dont le poids était resté stable, la prise de poids était associée à une augmentation des douleurs, de la raideur et de l’incapacité fonctionnelle. En revanche la perte de poids était associée à une diminution des douleurs, de la raideur et de l’incapacité fonctionnelle. L’association entre la prise de poids et l’aggravation des symptômes du genou était particulièrement marquée chez les sujets obèses et chez les sujets arthrosiques.

Cette étude confirme bien que le poids est un facteur important dans l’apparition et l’évolution de pathologies musculo-squelettiques du genou. Il semble important d’éviter la prise de poids et d’inciter à la perte de poids en cas d’excès au cours de la prise en charge des problèmes de genou. D’autre part, du fait de la proportion de plus en plus importante d’obésité de part le monde on peut s’attendre à une explosion des problèmes du genou dans les années à venir.


Sources ; Stephanie K. et al. ; Association of weight gain with incident knee pain, stiffness, and functional difficulties : A longitudinal study ; Arthritis Care & Research 2013 ; 65(1) : 34-43


Message validé par Asso - AFLAR, Marie - Rédactrice - Le 12 mars 2013

Vos commentaires

  • Le 21 avril 2014 à 18:14, par nora En réponse à : Poids et gonalgies : une preuve de plus !

    depuis 5 ans que je soufre de la gonalgie.
    la nuits fallait serré mes genoux avec un foulard ou bande pour diminuer la douleurs mais après un voyage d’une semaine avec des sandales plates j’ai eu un gonflement rouge sur les genoux. j’étais obligée de partir sur un spécialiste. après des radios il m’a prescrit des comprimés + pommade pour un mois + 15 séance de Kéni + genouillères + semelle orthopédique.
    Je trouvais ce traitement très efficace surtout que pendant cette période j’ai accouché 2 fois
    je vous souhaite la bonne santé

    Répondre à ce message

  • Le 29 octobre 2013 à 10:57, par corinne dannepond En réponse à : Poids et gonalgies : une preuve de plus !

    bonjour il y a 6 ANS j ai eu le genoux enflé et des douleurs aux pieds cela m empécher de marché , je perdais l équilibre , je suis méme tombé aprés des radios gonnathrose invalidant traitement paracétamol ,voltaréne structum kiné aprés 6ANS aucune amélioration JE MARCHE QUAND JE PEUs AVEC DES GENOULLiéres ont ma méme dis de changé de région voila mon cas

    • Le 29 octobre 2013 à 12:47, par Asso - AFLAR En réponse à : Poids et gonalgies : une preuve de plus !

      Bonjour madame,
      Oui la kiné est excellent et vous permettra de tonifier et renforcer vos articulations. Demander à votre généraliste une ordonnance d’une vingtaine de séance, à raison de deux fois par semaine.
      Bien cordialement,

    Répondre à ce message

  • Le 29 octobre 2013 à 09:31, par olivier En réponse à : Poids et gonalgies : une preuve de plus !

    Bonjour, je ne fais pas specialement beaucoup de sport, a part marche et natation. Dans ces 5 dernieres annees, j’ai pris 10 kgs, et en ai perdus 8. Ce n’est que maintenant (alors que je ne fais rien de special) que des gonalgies voient le jour. On me dit que des seances de kine seraient a faire. Ca me parait un peu "leger" (a la radiographie, rien d’anormal). Qu’en penser ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars 2013 à 16:26, par Catherine En réponse à : Poids et gonalgies : une preuve de plus !

    Le poids erst un facteur de risque supplémentaire pour de nombreuses maladies, pas seulement pour l’arthrose ....
    Selon mon expérience, je n’ai pas eu de prise de poids depuis l’apparition de mon arthrose, mais elle s’est quand meme aggravée sérieusement....

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Règles applicables à ce micro-forum :
Modéré a posteriori, Il sera lu aléatoirement par les modérateurs tous les 2 jours au minimum. Toute utilisation de ce forum devra être faite avec respect et honnêteté que ce soit de la part des utilisateurs ou des modérateurs. Les modérateurs (et eux seuls) auront tout pouvoir (à discrétion) pour modérer ou effacer un message qu'ils jugeront inapproprié. Les participants à ce forum ne doivent pas être considérés comme des professionnels de santé. Réglementairement, aucun utilisateur ne pourra modifier son ou ses messages, s'il souhaite les faire supprimer, il devra s'adresser au modérateur par l'intermédiaire de ce formulaire. Vous vous engagez à ne diffuser que des informations qui sont vraies et correctes au vu de vos connaissances. De plus, vous n’êtes pas autorisé à publier de la publicité, de quelque nature qu'elle soit, sur ce site.

Derniers commentaires


Derniers billets