Actualités

30 juin

Ranelate de strontium : un nouvel outil thérapeutique ?

Asso - AFLAR, Marie - Rédactrice RechercheActualités thérapeutiques, Gonarthrose

Le ranelate de strontium constitue aujourd’hui l’un des principaux traitements de l’ostéoporose postménopausique. Il est susceptible d’agir en stimulant la formation osseuse et en diminuant la résorption* [1] osseuse, d’où l’intérêt des chercheurs pour son rôle éventuel dans l’arthrose.

Seuls quelques résultats obtenus in vitro et une analyse exploratoire conduite dans l’ostéoporose ont suggéré que le ranelate de strontium pourrait constituer un traitement de fond de l’arthrose. Ces résultats prometteurs ont conduit tout un consortium de chercheurs à mener une étude de grande ampleur sur l’effet du ranelate de strontium dans la gonarthrose. Appelée SEKOIA pour Strontium ranelate Efficacy in Knee OsteoarthrItis triAl, cette étude est réalisée sur 1683 patients atteints de gonarthroses fémoro-tibiales internes symptomatiques.

Les sujets ont été séparés en 3 groupes de manière totalement aléatoire selon qu’ils recevaient 1 g/j ou 2 g/j de ranelate de strontium ou un placebo. L’ensemble des patients a ensuite fait l’objet d’un suivi radiographique annuel, permettant de suivre la progression du pincement articulaire, et d’un suivi par questionnaire visant à évaluer les critères de douleur, raideur et capacité fonctionnelle.

Après 3 ans d’étude, les chercheurs observent un ralentissement de la progression du pincement articulaire avec les deux différentes doses de ranelate de strontium comparé au placebo. Cela représente en moyenne un gain de presque 1 an d’évolution de la maladie sur 3 ans. Les résultats les plus probants sont observés dans le sous-groupe de patients présentant une gonarthrose très évolutive. En parallèle, un effet positif sur le ressenti de la douleur est observé chez les sujets ayant reçu des injections de 2g/j.

Cette étude confirme bien un effet structurel et symptomatique du ranelate de strontium sur la gonarthrose. L’effet positif est particulièrement intéressant pour les populations les plus à risques, c’est-à-dire celles qui présentent la maladie la plus évolutive.

Cependant la prudence face à ces résultats reste de mise. En effet, l’afssaps* [2] a informé les professionnels de santé en mars 2012 de nouvelles contre-indications et précautions d’emploi du ranélate de strontium dans le cadre de l’ostéoporose du fait de risques d’accidents thromboemboliques veineux et d’hypersensibilité sévère.


Source : Reginster JY et coll., Efficacy and safety of strontium ranelate in the treatment of knee osteoarthritis : results of a double-blind, randomised placebo-controlled trial, Ann Rheum Dis 2013 ; 72 :179-86


[1Disparition par absorption ou atrophie progressive.

[2Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé


Message validé par Asso - AFLAR, Marie - Rédactrice - Le 30 juin 2013

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Règles applicables à ce micro-forum :
Modéré a posteriori, Il sera lu aléatoirement par les modérateurs tous les 2 jours au minimum. Toute utilisation de ce forum devra être faite avec respect et honnêteté que ce soit de la part des utilisateurs ou des modérateurs. Les modérateurs (et eux seuls) auront tout pouvoir (à discrétion) pour modérer ou effacer un message qu'ils jugeront inapproprié. Les participants à ce forum ne doivent pas être considérés comme des professionnels de santé. Réglementairement, aucun utilisateur ne pourra modifier son ou ses messages, s'il souhaite les faire supprimer, il devra s'adresser au modérateur par l'intermédiaire de ce formulaire. Vous vous engagez à ne diffuser que des informations qui sont vraies et correctes au vu de vos connaissances. De plus, vous n’êtes pas autorisé à publier de la publicité, de quelque nature qu'elle soit, sur ce site.

Derniers commentaires


Derniers billets