Actualités

7 avr.

Indignation : déremboursement de la visco-supplémentation

Christelle - Aflar Traitements MédicauxDouleurActivité physiqueActualités thérapeutiques, Marche, Déremboursement

L’Association de Lutte Anti-Rhumatismale (AFLAR) représenté par son président le Docteur Laurent GRANGE, tient à exprimer sa colère et sa profonde déception suite à la signature officielle le 28 mars, de l’arrêté de déremboursement des dispositifs d’acide hyaluronique injectable dans l’arthrose.

L’AFLAR, le Collège Français des Médecins Rhumatologues, de la Société Française de Rhumatologie et du Conseil d’Administration du Syndicat National des Médecins Rhumatologue, ont en commun adressés une lettre au Ministère des Affaires Sociales et de la Santé.

Pour TÉLÉCHARGER les échanges en PDF, cliquez sur l’image du courrier :

PDF - 137 ko
Lettre au Ministere Aff Soc et Santé-p1
PDF - 137 ko
Lettre au Ministere Aff Soc et Santé-p2


L’AFLAR, a adressé une lettre aux présidentiables :

PDF - 284.7 ko
Lettre adressée aux présidentiables - AFLAR


Vous trouverez aussi un communiqué de presse de l’AFLAR :

PDF - 290 ko
Communiqué de presse - AFLAR


Et voici les premières réponses

La réponse de M. Fillon :

PDF - 570 ko
Réponse M. Fillon


La réponse de M. Cheminade :

PDF - 316.2 ko
Réponse M. Cheminade


Message validé par Christelle - Aflar - Le 18 avril 2017

Vos commentaires

  • Le 20 avril à 16:49, par Charié Joëlle En réponse à : Indignation : déremboursement de la visco-supplémentation

    Souffrant d’arthrose importante à un genou, j’ai subi 3 injections de visco sédimentation.
    Je souffrais et boitais depuis 4 mois lors de mon 1er rendez vous, imaginez mon soulagement à la suite de ce traitement quand j’ai pu marcher normalement.
    Comment peut on imaginer que l’on fasse ces injections assez douloureuses dans le genou avec plaisir comme semblent le penser Mme Touraine et la HAS ?
    Lamentable !
    Le système de santé français est bien malade, faire de petites économies pour de plus grandes dépenses par la suite, comme une pose de prothèse totale qui peut être retardée de plusieurs années et en plus, les risques d’infection nosocomiales que l’on constate désormais fréquemment hélas ( et ce que cela coûte ) lors des séjours hospitaliers.
    Le sourire béat d’autosatisfaction de cette ministre me navre et je regrette sincère d’avoir voté pour un tel gouvernement.
    C’est à croire que cette politique de restrictions thérapeutiques, pourtant efficaces profitent à certains, élus et autres...
    Des économies pourraient être envisagées en réduisant le nombre de ministres et de leurs avantages, de députés, de sénateurs et j’en passe. Inspirons nous donc des pays nordiques comme la Suède

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Règles applicables à ce micro-forum :
Modéré a posteriori, Il sera lu aléatoirement par les modérateurs tous les 2 jours au minimum. Toute utilisation de ce forum devra être faite avec respect et honnêteté que ce soit de la part des utilisateurs ou des modérateurs. Les modérateurs (et eux seuls) auront tout pouvoir (à discrétion) pour modérer ou effacer un message qu'ils jugeront inapproprié. Les participants à ce forum ne doivent pas être considérés comme des professionnels de santé. Réglementairement, aucun utilisateur ne pourra modifier son ou ses messages, s'il souhaite les faire supprimer, il devra s'adresser au modérateur par l'intermédiaire de ce formulaire. Vous vous engagez à ne diffuser que des informations qui sont vraies et correctes au vu de vos connaissances. De plus, vous n’êtes pas autorisé à publier de la publicité, de quelque nature qu'elle soit, sur ce site.

Derniers commentaires


Derniers billets