Actualités

3 août

Médecins, on vous écoute !

Asso - AFLAR, Marie - Rédactrice RechercheRhumatologue

« La communication entre patients et professionnels de santé est essentielle pour une bonne prise en charge »

D’autant plus aujourd’hui avec la volonté des pouvoirs publics de favoriser l’éducation thérapeutique des patients atteints de maladie chronique. D’ailleurs la définition de l’Organisation Mondiale de la Santé est claire : « aider les patients à acquérir ou maintenir les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique ».

Pour aller dans ce sens, un groupe de chercheurs a mené une étude, publiée récemment, pour déterminer la compréhension des termes médicaux de l’arthrose utilisés par les médecins et leur impact émotionnel chez des patients arthrosiques. Ils ont pour cela suivi cinq groupes de paroles de 6 à 8 participants chacun et ont mené six entretiens individuels chez des sujets de plus de 45 ans appartenant à différents groupes socio-économiques.

Cette étude montre que les patients interrogés, pourtant familiers avec de nombreux termes comme arthrose, rhumatisme, inflammation, … en ont un niveau de compréhension très variable. La plupart des termes ont peu d’impact émotionnel, sauf s’ils décrivent la physiopathologie de la maladie, et ce notamment chez les femmes. En parallèle, certains mots comme « réhabilitation » et « autogestion » sont mal compris et ont un impact émotionnel négatif.

Cette étude est très enrichissante pour les médecins. Il est important pour les soignants de ne pas supposer que la connaissance des termes médicaux par les patients implique nécessairement leur compréhension, et de connaître l’impact émotionnel négatif de certains d’entre eux. Cette étude montre que les médecins doivent adapter leur discours et leurs explications afin de rendre plus facile et plus efficace la discussion avec le patient.


Source : What does the language we use about arthritis mean to people who have osteoarthritis ? A qualitative study ; Karen L. Barker et al. ; Disability & Rehabilitation 2013


Message validé par Asso - AFLAR, Marie - Rédactrice - Le 16 août 2013

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Règles applicables à ce micro-forum :
Modéré a posteriori, Il sera lu aléatoirement par les modérateurs tous les 2 jours au minimum. Toute utilisation de ce forum devra être faite avec respect et honnêteté que ce soit de la part des utilisateurs ou des modérateurs. Les modérateurs (et eux seuls) auront tout pouvoir (à discrétion) pour modérer ou effacer un message qu'ils jugeront inapproprié. Les participants à ce forum ne doivent pas être considérés comme des professionnels de santé. Réglementairement, aucun utilisateur ne pourra modifier son ou ses messages, s'il souhaite les faire supprimer, il devra s'adresser au modérateur par l'intermédiaire de ce formulaire. Vous vous engagez à ne diffuser que des informations qui sont vraies et correctes au vu de vos connaissances. De plus, vous n’êtes pas autorisé à publier de la publicité, de quelque nature qu'elle soit, sur ce site.

Derniers commentaires


Derniers billets